Chroniques de la ferme

< Retour

24 juin 2013

Jardinez avec et pour la faune!

papillon

Saviez-vous que vous pouvez faire certifier votre jardin comme étant un habitat accueillant pour les espèces sauvages, les oiseaux et les insectes? Jardiner pour la faune, voilà la mission que s’est lancée la Fédération canadienne de la faune (FCF) en inaugurant le programme « certification Habitat arrière-cour ».

« L’un des plus grands avantages d’obtenir la certification est de voir confirmer l’utilité faunique de votre espace extérieur, de même que de collaborer avec les autres intendants de la faune des quatre coins du pays à offrir à des animaux ce qui leur fait de plus en plus défaut : des endroits – vos propres cours, jardins, terrains et terrasses – où ils peuvent nicher, se reposer, s’abriter et se nourrir. » Eh oui, jardiner pour la faune tout simplement!

Sans vous rendre jusqu’à l’étape de la certification, commencez par des petits pas  pour aménager votre terrain pour attirer une belle faune locale. Premièrement, offrez de la nourriture à la faune par le biais de plantes diversifiées et abondantes. Les fleurs fournissent du pollen aux abeilles, colibris, papillons et coléoptères par exemple. Les fruits de l’amélanchier font le bonheur des merles d’Amérique, jaseurs boréaux et orioles. Les monarques se régalent avec des asclépiades. « Plus grande est la diversité végétale, plus grande sera également celle des insectes. Et cela fera le bonheur des oiseaux, chauves-souris, crapauds et autres animaux insectivores. Les sittelles, grimpereaux bruns et pics qui passent l’hiver sous nos latitudes glanent des insectes qui se cachent sous l’écorce des arbres, tandis que des passereaux aux belles couleurs et des orioles du Nord chassent dans les bosquets et les fourrés. »

Ensuite, offrez de l’eau grâce à une vasque pour les oiseaux ou à un plat rempli d’eau et de pierres pour les insectes.

Les masses végétales denses aident, quant à elle, à créer des abris pour la faune. Vous pouvez aussi disposer des nichoirs, des perchoirs ou réaliser une boîte à chauves-souris avec les enfants!

Finalement, jardinez de manière écologique et entretenez une belle biodiversité sur votre terrain. Compost, récupération d’eau de pluie, compagnonnage des plantes et élimination des pesticides sont aussi des actions fort bénéfiques pour les animaux, oiseaux et insectes environnants.

Ouf! Le site de la FCF contient tant d’informations qu’il faut vraiment le visiter pour saisir toute l’ampleur des gestes que nous pouvons poser pour la faune.

Et puis, un jardin vivant n’est-ce pas si beau? Visitez le www.cwf-fcf.org .


Véronique Lemonde   Accédez à mon parcours »