Chroniques de la ferme

< Retour

21 octobre 2014

Une maison intelligente!

earthship1
Un exemple de maison de type Earthship.
www.lasoupeauxpixels.com

Elles semblent tout droit sorties du futur, d’un monde apparenté aux Hobbits ou parfaites pour l’univers désertique de la fameuse planète Tatooine de l’épopée Star Wars, mais avant tout, elles sont sûrement les maisons les plus intelligentes qui soient! Ces maisons de type Earthship – littéralement « vaisseau terrestre » – ont été développées par un architecte américain, Mickael Reynolds, établi au Nouveau-Mexique. Ces maisons complètement autonomes et économiques, fonctionnant à l’énergie solaire passive et construites avec des matériaux recyclés nous arrivent ces années-ci au Québec, témoignant de l’intention de plus en plus de personnes de vivent en phase avec leur environnement, prônant un mode de vie axé sur la permaculture et l’autosuffisance.

La première maison Earthship construite au Québec est l’ES-Cargo d’Alain Neveu et Hélène Dubé, en 2005, à Chertsey. Leur autoconstrction pose d’ailleurs les jalons principaux des caractéristiques de ce type d’habitation nouveau genre qui nous ramène à la source, tout près de la nature.
* Les fondations des maisons Earthship sont faites de pneus recyclés qui sont remplis d’un mélange de terre, paille, argile et eau.
* Elles sont semi-enfouies, donnant ainsi accès à une énergie géothermique naturelle (masse thermique de la terre).
* La façade sud est entièrement vitrée, créant ainsi une serre idéale pour la culture de fruits et légumes et ce, à l’année, même au Québec! Imaginez, dans l’ES-Cargo, citrons, figuiers, piments, fines herbes et même bananes poussent en abondance!
* Des panneaux solaires permettent aux occupants de devenir complètement autonomes côté électricité – fini la facture d’Hydro!
* Les Earthships ne sont pas reliés à un réseau d’aqueduc. Même si le forage d’un puits n’est pas exclu, on tente le plus possible d’utiliser l’eau de pluie et de la fonte des neiges pour remplir les besoins de l’habitation.
* La construction d’un foyer de masse auto-construit permet de cuisiner et de chauffer si nécessaire. Ce type de foyer permet à la chaleur de demeurer à l’intérieur et non de s’échapper à l’extérieur.
* Une toilette à compost est aussi une option.

earthship 2

De grands bacs de plantes deviennent un jardin intérieur fabuleux grâce à ces grandes fenêtres orientées sud, profitant ainsi du maximum des rayons du soleil et réchauffant la demeure par le fait même.
Source : Earthship Biotecture

Cette « maison qui prend soin de vous » prend également soin de l’environnement qui l’entoure. Les plantes profitent à la qualité de l’air intérieur, la production de nourriture vous rapproche de l’autosuffisance et vous rend moins dépendant de la surconsommation moderne, l’énergie solaire passive rend la maison confortable et l’eau est économisé et réutilisé au maximum.

Au Québec, une première demeure Earthship officiellement certifiée par l’architecte Mickael Reynolds se construit présentement à St-Élie-de-Caxton. Ces écoconstructions me font rêver, même si j’apprécie toujours le confort de ma maison « normale ». Qui sait un jour!

Cependant, il est possible de s’inspirer de ces demeures pour mettre en place certaines valeurs misant sur la permaculture. Certains éléments de ces maisons sont à la portée de tous : récupération d’eau de pluie, panneaux solaires, toilette à compost, potagers, construction d’un four à pain, etc. Renseignez-vous!

 


Véronique Lemonde   Accédez à mon parcours »